26 juillet 2015

Destexhe : encore sous contrôle ?

On ne va pas revenir sur les propos d'Alain Destexhe, vous connaissez l'histoire (sinon jetez un œil à mes statuts facebook  précédents ou aux articles parus dans différents quotidiens). La sortie de l'élu MR avait irrité en haut lieu. Charles Michel et Olivier Chastel avaient fait part de leur mécontentement. Le président du MR fait  donc savoir  le 22 juillet au matin qu'il va avoir une conversation téléphonique avec l'intéressé. Il sera prié de la mettre en sourdine. Le mouvement réformateur fête le 21 juillet avec tous les Belges, quelles que soient leur origine ou leur religion rappelait-il dans un tweet.

Ce rappel à l'ordre a bien faillit tourner au vinaigre. Fin d'après-mid. Destexhe accorde en effet une nouvelle interview à la Libre. Antoine Clevers, journaliste de La Libre précise que les propos ont été tenus avant que Chastel et Destexhe ne s'expliquent. Précision bienvenue pour le député bruxellois, car dans le cas contraire cela aurait ressemblé à un bras d'honneur aux consignes de retenue, et le bon de sortie devenait inévitable.

Dans cet entretien Destexhe accuse la RTBF de faire intentionnellement le jeu du communautarisme. Qu'un élu attaque une rédaction dans son son ensemble voilà qui est rarissime et très peu libéral au sens philosophique du terme. Croire que cette rédaction a l'ambition de promouvoir le communautarisme est aussi crédible que d'affirmer que le 11 septembre n'a pas eu lieu : on est très proche d'une nouvelle théorie du complot. Daniel Soudant, administrateur MR au CA de la RTBF et Dominique Dufourny et Gautier Calomne (respectivement future bourgmestre et chef de groupe MR à Ixelles, et donc colistiers d'Alain Destexhe aux dernières communales)  ont pris bien soin de s'en distancier publiquement. Le communiqué des élus MR ixellois va bien plus loin que la communication présidentielle et annonce une réunion sur la question (il est dans les commentaires). A demi-voix  beaucoup de libéraux bruxellois se demandent s'il ne serait pas plus simple de dire au revoir au médecin du monde (blanc) et si on ne retrouverait pas autant de voix qu'on en perdrait dans l'opération.

Revenons à l'origine de la polémique. Destexhe ne supporte pas qu'une femme voilée puisse représenter la Belgique. C'est de l'islamophobie au sens strict du terme (qu'on ne vienne pas parler du droit à la critique d'une religion alors que c'est simplement le fait d'être musulman (e) qui provoque chez l'élu une réaction de rejet ) interview après inteview, post après post.
Pour rappel en 2012 déjà Alain Destexhe raillait les norvégiens et défendait une idée très blanche de la Belgique de papa (voir mon article de l'époque ci dessous). A force de répéter le même discours il faut se rendre à l'évidence. Ce n'est plus un dérapage, c'est un système de pensée.

Alain Destexhe, à force de lire Zemmour, est plus proche du Mischael Modrikamen que de Louis Michel. Si on lui demandait de choisir entre Marine Le Pen ou Alain Juppé on est pas sûr de la réponse. L'interview de ce mercredi soir est un acte de défiance. Parle toujours Olivier, ce sont les électeurs à la droite du MR qui m'intéressent.

Le texte ci dessus est adapté d'un statut Facebook du 22 juillet 2015. La vidéo ci dessous date de décembre 2014

1 commentaire:

Fabrice Grosfilley a dit…

Le communiqué de Gautier Calomne et Dominique Dufourny :


LE MR D’IXELLES CONDAMNE FERMEMENT LES PROPOS D’ALAIN DESTEXHE
Le MR d’Ixelles condamne avec la plus grande fermeté les propos et déclarations tenus sur facebook et dans la presse de ce jour par le Sénateur Alain DESTEXHE, conseiller communal MR à Ixelles.
Pour la Présidente du MR d’Ixelles, Dominique DUFOURNY, et son Chef de Groupe, Gautier CALOMNE, « Ces nouveaux dérapages ternissent le travail au quotidien des élus libéraux ixellois. Un travail ancré dans la promotion des valeurs démocratiques et de l'ouverture à l'autre. »
A cet égard, ils tiennent à rappeler la remise à l’ordre du Président du MR, Olivier CHASTEL qui a indiqué : « La remarque d’Alain DESTEXHE est inappropriée et, en plus, elle n’a pas de sens au regard des valeurs que défend le MR. »
Les élus MR dénoncent ce nouveau dérapage et appellent leur collègue à s’inscrire dans la ligne politique libérale.
Ainsi que le programme général du MR 2014 en dispose : « En tant que libéraux, nous devons continuer de lutter contre toute forme de discrimination et promouvoir l’égalité entre tous les citoyens. »
« Nous invitons donc Alain DESTEXHE à relire le programme du MR et lui demandons de respecter l’engagement des libéraux ixellois. Ce n’est pas le premier incident et nous ne pouvons tolérer que les déclarations intempestives à répétition d’un seul mandataire jettent le discrédit sur l’action positive et fédératrice de l’ensemble des élus libéraux.» concluent Dominique DUFOURNY et Gautier CALOMNE qui ont décidé de mettre ce point à l’ordre du jour de la prochaine réunion de Groupe.