12 août 2007

Décrispation ?



Comme je l’avais déjà signalé dans mon dernier billet ci dessous, Yves Leterme commence à apprivoiser les médias. Ce dimanche le formateur a même proposé des interviews séparées aux journalistes de télévision qui campent devant Val Duchesse après avoir même offert hier un duplex sur un trottoir de la rue de la loi à la RTBF (vous trouverez ici l’intégralité de l’interview accordée ce dimanche à mon confrère Loïc Parmentier).
Pour la petite histoire Yves Leterme n’était pas accompagné par son attaché de presse, il a demandé conseil à un journaliste de la VRT pour savoir comment communiquer le plus efficacement… conseil efficace, les seuls perdants étant comme la chaîne privée flamande VTM n’était pas sur place).Pendant jours d’affilées on n’a donc pas entendu de portes claquer à Val Duchesse. C’est un progrès. Mieux : les francophones reçus samedi et les néerlandophones consultés aujourd’hui ont tous soulignés un climat positif. Sans doute la pression un peu moins forte pendant le week-end du 15 août a-t-elle apaisée le formateur et ses troupes. On hésite ce soir à parler d’un tournant dans les négociations…Olivier Maingain, président du FDF absent de la table des négociations de samedi a d’ailleurs dans un communiqué rappelé toute la prudence nécessaire aux analystes qui tentent de décrypter la partie de poker en cours…

2 commentaires:

Un petit Belge a dit…

Quant à la photo illustrant l'article de Fabrice Grosfilley, elle montre le rassemblement devant Val Duchesse de membres du parti bilingue B.U.B. (Belgische Unie-Union Belge) qui souhaitaient montrer aux négociateurs leur attachement à une Belgique unie. Alors qu'on donne régulièrement la parole aux séparatistes et rattachistes, je regrette que les médias ne parlent jamais de ce parti. Il n'a pas les solutions à tous les problèmes de notre pays, mais il mérite au moins de pouvoir s'exprimer.

Anonyme a dit…

Bravo aux membres de BUB, un parti que je ne connaissais pas et dont je viens de découvrir les idées sur leur site Internet. J'en ai marre de voir des drapeaux flamands le long des courses cyclistes et cela m'a vraiment fait plaisir de voir des drapeaux belges devant Val Duchesse...alors qu'on y discute de l'avenir de la Belgique. Cette action sympathique ne changera pas les revendications flamandes mais montre qu'il y a encore des Belges attachés à leur pays. Cela a été conforté par le récent sondage publié ce mardi 14 août dans "La Dernière Heure". Il y a aussi le mouvement BPlus qui tenait un stand à la rue de la Régence lors de la fête nationale et qui fait du bon boulot.