03 juin 2008

Durant : la manifestation de Woluwe est inutile


Isabelle Durant, co-présidente d'Ecolo est l'invitée de l'entretien hebdomadaire "rue de la loi". Elle est y critique l'organisation de la manifestation en soutien aux trois bourgmestres non-nommés de la périphérie bruxelloise. " A part se muscler, à quoi cela sert-il ? Je ne suis pas sûre que cela aide la discussion qui commence ce soir" indique-t-elle.


4 commentaires:

Joe a dit…

J'apprécie beaucoup Isabelle Durant, mais là, pas d'accord. Elle est encore avec une vision de communautés évitant l'affrontement, alors que la Flandre montre depuis un an le contraire. La réunion était pacifique, posée, sans agressivité. Elle réaffirmait simplement la détermination francophone. Pas de quoi fantasmer!

Sébastien Strazzer a dit…

En effet, je suis assez d'accord avec Joe sur la vision encore trop belgicaine de la plupart des partis francophones, dont Ecolo avec Mme Durant. Toutefois, cela fait très longtemps que les flamands montrent les dents (plus qu'un an ! déjà à l'époque des Fourons par exemple) et ils nous prouvent de plus en plus souvent qu'ils n'ont plus envie de participer à la fédération belge. Hier les partis traditionnels flamands se revendiquaient régionalistes, aujourd'hui ils sont confédéralistes gangrénés par des petits partis nationalistes ... et demain ?

Le meeting au Wolubilis est une simple réaction face au non respect de la démocratie et face au déséquilibre de la balance flamande qui penche sans cesse vers le droit du sol, ce qui la rend même sourde aux avis des institutions internationales.

PourquoiPas a dit…

Madame Durant a raison...
500 participants FDF et 50 excités flamingants, cela ne fait malheureusement pas une démocratie.

Le MR-FDF agite les 3 bourgmestres comme le PS agitait les fourons il y a quelques années.

Dommage que les bourgmestres tentent de nous vendre la défense des francophones pour justifier la protection de leurs intérêts personnels.
Faire venir une délégation du conseil de l'Europe pour ensuite refuser d'appliquer la seule mesure qui leur était demandée (recours au Conseil d'Etat en vue d'un recours ultérieur devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme en cas de décision déavorable de la Chambre Flamande du Conseil d'Etat) c'est sans doute servir le MR-2009 mais pas les francophones de la périphérie...

Anonyme a dit…

Le problème est le fait de cette chambre flamande du Conseil d'Etat. Notre état est phagocyté par la Flandre, et ils ont encore le culot de nous reprocher ce pays francophone. C'est vraiment un comble. Tout qui vit à Bruxelles sent ce poids lourd.
joe