11 avril 2006

Ecolo et CDH : ciao Silvio, rapidamente


C'est un impératif en communication politique : pour que votre communiqué soit publié dans les journaux il faut qu'il arive dans les rédactions avant l'heure du bouclage. Ce lundi Ecolo et le CDH ne voulait pas rater l'occasion de saluer la victoire de Romano Prodi. Quitte à prendre tous les risques. Le communiqué d'Ecolo arrive dès 17h33 sous le titre "bravo les couillons" : "Un État aussi important que l'Italie ne pouvait plus longtemps demeurer aux mains de l'imposteur Berlusconi; ce n'est pas seulement de l'Italie dont il s'agit mais aussi du futur de l'Europe". Trois heures plus tard (20h20 sur ma boîte mail) un communiqué du CDH, déjà un peu plus prudent : "Joëlle Milquet, Présidente du CDH, salue la victoire annoncée de Romano Prodi aux élections législatives italiennes de ces 9 et 10 mars". Caramba, à 20h30 de nouvelles estimations annoncent que rien n'est fait à Rome. Pire, dans la soirée, c'est Berlusconi qui semble en mesure de l'emporter.
La nuit n'a pas du être facile dans les services communication... Il faudra attendre 4 heures du matin pour savoir que Prodi a effectivement quelques milliers de voix d'avance... Et que les auteurs des communiqués puissent pousser un ouf de soulagement.

3 commentaires:

viaduc a dit…

Qu'on se le dise : la communication politique tient souvent de la gymnastique acrobatique... Mais comme seul le résultat compte, les auteurs pourront désormais dormir paisiblement !

David L. a dit…

Bien vu. J'ai reçu les mêmes emails... avec le même sentiment de stupéfaction. La concurrence est partout. Entre médias (remember France 2 et l'annonce prématurée de la retraite d'Alain Juppé de la vie politique en février 2004) comme entre les cabinets de com' politique... pour passer dans les médias. Dans ce cas-ci, c'est néanmoins moins grave dans la mesure où les médias filtrent et recoupent.

ludovic a dit…

Il ne faut pas y voir un signe (en tant qu'ex-patron de la Commission européenne, sa démarche est bien normale), mais Romano Prodi a choisi Bruxelles pour son premier voyage à l'étranger en tant que futur président du Conseil.
L'effet Ecolo-cdH ?