06 avril 2006

Mon bus n'est pas bilingue

On n'en finira jamais avec le ridicule. La société De Lijn (transports en commun de la région flamande) s'apprete à revoir l'affichage des destinations dans ses autobus. En cause une décision de la commission permanente de contrôle linguistique qui estime qu'en Flandre il n'est pas raisonable d'indiquer "bruxelles midi/ brussels zuid" et que la mention en langue néerlandaise est la seule autorisée. Soit.Mais la province du vlaams brabant s'apprete maintenant à demander des explications pour des dépliants bilingues disponibles à bord de ces autobus... (dont le terminus reste une région bruxelloise officilement bilingue). Et la société telenet (télédistribution) devra aussi expliquer pourquoi un écran en Français figure parmi ses pages télétexte... Tout cela se passe aux portes de Bruxelles. C'était notre rubrique "pourquoi les facilités sont indispensables"...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Commenter la bêtise? C'est difficile. Difficile aussi de rester calme car où même la bêtise si ce n'est l'affrontement? En belgique, on construit des murs (qui sont à peine virtuels), pour rendre des territoires pur linguistiquement. Et franchement, ça fais peur!

Pivoine Blanche a dit…

Et puis tout simplement (on l'oublie un peu trop souvent), parce qu'il peut y avoir des Français (de France, je précise ;) en Belgique, qui prennent les transports en commun, et doivent vraiment se poser des questions... (Honte sur la Belgique...)

Finalement, la SNCV, ce n'était peut-être pas si mal que cela ?