26 avril 2006

Patrick : jamais sans Laurette


Etonnement des journalistes mardi matin : le ministre de l'intérieur , pour la première fois depuis plus d'une semaine, avait donné rendez vous aux caméras de télévision. La déclaration devait avoir lieue dans l'entrée du parlement fédéral. Le minsitre était bien à l'heure... mais il a voulu attendre une dizaine de minutes l'arrivée de la ministre de la justice. Patrick ne voulait pas s'exprimer sans Laurette, et apparaitre sans elle à l'image... L'image d'une coalition violette soudée ? Réponse discrete d'une collaboratrice de la ministre : " c'est l'effet assurance-vie". Traduction : Patrick Dewael, en difficulté après l'affaire Erdal a interêt à coller le plus possible à Laurette. En cas de nouvelles difficultés déboulonner deux ministres est politiquement plus délicat que de se séparer d'un seul...

2 commentaires:

ludovic a dit…

Et Patrick peut dire merci à sa police d'avoir arrêté à temps l'un des suspects dans le meurtre de Joe.
Que se serait-il passé si, d'aventure, l'enquête avait dû piétiner ?

damien a dit…

et merci à la police polonaise d'avoir chopé l'auteur présumé... Bravo pour votre blog, pour cette démarche d'ouverture envers les internautes. Continuez !