01 octobre 2007

Elio raille l'orange bleue

A plus de 110 jours de l'élection, l'état de grâce de l'orange bleue est passé. Et le PS semble se remettre de sa gueule de bois. Sur son blog, Elio Di Rupo ironise en se demandant si "la Ferme" va succèder au "château" (on notera au passage le goût prononcé du président du PS pour les émissions de téléréalité made in TF1)... et en vient à se demander si les partenaires de l'alliance de centre droit n'auraient pas un agenda caché qui vise à faire traîner les choses jusqu'en 2009...

1 commentaire:

Pierre Demeule a dit…

Indépendamment de la référence à TF1 (après tout, un blog sert aussi à renvoyer à des références moins intellect' - et je trouve les références à TF1 plus fun que celles à Flaubert (voir message du 25 juin)), on peut difficilement donner tort à Elio Di Rupo ! Comment en effet croire que l'orange bleue parviendra à diriger sereinement mais surtout efficacement le pays, quand on voit tout la méfiance (si pas l'animosité) entre ses composantes ??? L'orange bleue (si elle voit le jour) risque donc bien de nous faire perdre 2 ans... Heureusement que les Régions et Communautés travaillents, elles !
Et pendant ce temps là, Hervé Jamar et Didier Reynders s'apperçoivent maintenant que, sapristi!, les carburant contenant du "bio" ne sont pas encore en vente sur notre marché alors que la taxe, elle, est bien d'application !!! Et comme l'orange bleue n'a toujours pas vu le jour, impossible de supprimer cette taxe !!!
On dit merci à qui ?
Ce sujet mériterait d'ailleurs un billet à lui tout seul, cher Fabrice (si je peux me permettre, bien sur).