05 juillet 2007

Techniques de communication


Pour les journalistes c'est un retour de 8 ans en arrière : Jean Luc Dehaene est à nouveau au premier plan et ses manières vis à vis de la presse n'ont pas changées. Le médiateur-négociateur a donc affronté la (petite) meute des photographes, cameramen et reporter ce jeudi. Pas un mot, même pas bonjour, une moue dépitée (t'es pas content d'être là Jean-Luc ?) et même un revers de la main pour écarter physiquement certains confrères. On mesure à ce moment là toute l'estime qu'ont certains hommes politiques vis à vis de la presse.


Avec Yves Leterme le problème est différent. En apparence Leterme ne refuse pas le contact et les questions... mais il n'y répond pas. Question fermée ? La réponse sera "oui" ou "non", ce qui est un peu court. Question ouverte ? Réponse langue de bois. J'avoue que je n'ai pas encore trouvé le mode d'emploi pour ouvrir l'huître Leterme (visionner l'intégralité de cet interview si vous voulez me voir ramer). Si quelqu'un a une suggestion, elle est la bienvenue...


Depuis 15 jours Didier Reynders communique beaucoup lui aussi. Le problème est même l'inverse de celui rencontré avec le CD&V : le formateur distille ses messages mais en choisissant ses interlocuteurs. Pour la RTBF, la première page du rapport, pour RTL les images de la relecture, à la Libre Belgique le contenu du rapport avant sa remise (le morceau de choix), pour l'Echo l'interview du lendemain... C'est une vente par appartement. Reynders est gagnant : il apparaît sur tous les médias. Les journalistes (et leur rédac chef) aussi : chacun a eu droit à son exclusivité.


Dernière méthode, celle du CDH : le silence radio. Depuis 3 jours les rédactions sollicitent les élus oranges pour qu'ils viennent expliquer leur position face aux événements en cours... Refus poli. Une fois sur deux c'est même le directeur de la communication qui répond à la place de l'élu : "nous ne communiquons pas pour l'instant". La position du parti n'est pas claire ?



NB : je prends une semaine de repos. Retour sur ce blog dans une dizaine de jours. N'hésitez pas d'ici là à consulter mes confrères repris dans la colonne de gauche...


7 commentaires:

Tom a dit…

Il faut inviter M. Leterme sur la croisière RTL je suis sûr qu'après un petit cocktail il sera plus enclin à vous répondre :- ) . Plus sérieusement, je pense que dans une période comme celle-ci il faut prendre son mal en patience. Tout le monde cherche à connaître les positions des uns et des autres. Les politiques évitent de dévoiler leur stratégie trop tôt. Si j'étais à leur place je crois que j'éviterais aussi de parler à la presse. Cependant il est sain et essentiel que des journalistes continuent à savoir ce qu'il en est, même si les réponses sont monosyllabiques. Bonne vacance.

philou a dit…

Vous n'avez pas "ramé" mon cher Fabrice lors des 2 interviews ou plutôt 'réponses fuyantes et refus tout court' de la part de Leterme:
Faire saigner une pierre, nous n'en n'avons les pouvoirs, et lorsqu'elle s'appelle leterme, laissons la rouler...un temps: car après, le chemin sera plus accidenté....

@

Xime a dit…

Impressionnant de langue de bois ce Leterme ! Belle obstination de l'interviewer en tout cas, malheureusement pas vraiment payante...

Etienne Lambert a dit…

Fabrice, à droite, la colonne...

Bonnes vacances

vincent a dit…

Hello Fabrice, toujours la silence radio dans le QG des partis amenes a negocier ?

vincent a dit…

interessant la reaction du cdH aujourd'hui de mettre directement le budget au centre du debat pour calmer les ardeurs communautaires et se mettre dans la position du partenaire serieux.

vincent a dit…

fabrice, une petite note pour bien comprendre la situation dans laquelle Jojo se trouve ?