13 mars 2007

Le PS change de couleur et la campagne sur le web s'anime


C’est une opération de marketing direct de grande ampleur. Depuis le début de la semaine le parti socialiste fait distribuer par la poste un cahier de 24 pages établissant son bilan au sein du gouvernement violet. Vous n’en avez pas encore entendu parler ? C’est ce qui fait l’intérêt de la démarche. Les stratèges du parti socialiste semblent avoir pris le pari de communiquer directement avec l’électeur : aucun journaliste n’a reçu la brochure avant sa distribution, et le « bilan » du PS n’a pas fait l’objet d’une conférence de presse (à l’heure où j’écris ces lignes Elio Di Rupo invite cependant la presse à une conférence ce mercredi matin, il en dira peut être un mot). Au fil des pages le PS revient sur ce qu’il estime être les grands acquis de la législature. Le document a été tiré à plus de 2 millions d’exemplaires. Pour Florence Coppenolle, porte parole du PS, le coût serait équivalent à une campagne d’affiches de 20 mètres carrés (une telle campagne est en cours pour le CDH avec le slogan « besoin d’humain »). Ce bilan devrait prochainement être disponible sous forme électronique en langues néerlandaise et allemande. En jetant un œil à la brochure l’observateur averti remarque immédiatement que le PS a changé de charte graphique. Le logo rouge rectangulaire n’apparaît pas en première page (mais il est repris en pages intérieures). Les nouvelles couleurs du PS sont élargies à des tons pastel (vert pâle, orange, rose et bleu). Les mêmes couleurs sont sur le nouveau site du PS. Annoncé pour ce mercredi le site a en réalité été progressivement mis en ligne aujourd’hui. Il semble plus clair, aéré et lisible que le précédent. La grande nouveauté réside dans les vidéos, nombreuses et hébergées chez Daily Motion. Les montages font preuve d'un peu d'humour ("gaston il y a le télphon qui son " pour la présentation de gaston onkelinx par exemple). On peut bien sûr se demander si faire chanter "vertiges de l'amour" à Anne-Marie Lizin ou savoir que Jean Marie Happart est du signe astrologique du poisson et considère l'élan comme son animal préféré sont des informations politiques vitales. Dans ces clips, réalisés en interne, Elio Di Rupo est les autres candidats s' adressent directement aux internautes, l’interviewer étant invisible. La forme est très différente de celle retenue par Ecolo où une « journaliste » constamment présente dans l’image effectue une médiation entre le candidat et l’électeur. Les écologistes, premier à occuper réellement la toile devront sans doute revoir quelques éléments pratique, mais certaines séquences (la recette de la ratatouille par un professeur en écologie par exemple ) méritent le détour, car elle implique une certaine distance avec le discours tenu par le parti.
Ce mardi également la « MR TV » a été mise en ligne. L'univers choisi est très marqué 'mr' : couleur bleue et logo très présent, c'est donc une démarche très différente de celle retenue au PS. Comme son nom l'indique l'ambition est ici de décliner une "presque" chaîne de télévision. Dans le "JT" on retrouve donc Xavier Baeselen et Alexandra Mathelot. Lesquels confient avoir modifié leur garde robe après la lecture de commentaires de blogueurs : la reconaissance que la blogosphère a désormais, en Belgique aussi, une influence. Au sommaire du JT la journée de la femme, avec Corine De Permentier et Sabine Laruelle, qui semble avoir beaucoup de mal à faire accepter ses tracts par les passants. Sabine Laruelle est également l'invitée de la semaine, un entretien de quelques minutes sur un canapé, très classique. Deux cameras sont utilisées, preuve que les réformateurs veulent se donner des moyens techniques un peu conséquents, même si les cadrages sont un peu chancellants. La MR TV ne fait pas l'impasse sur la vie interne du MR, avec interview des collaborateurs et conférence de presse des ministres au risque d'être perçue comme une TV pour les militants déjà convaincus. La rubrique Post It qui permet d'envoyer ses vidéos pourrait avoir en revnahce un certain succès. Au rayon humour involontaire Hervé Jamar reconnait qu'être secrétaire d'état à la fraude fiscale n'est pas le poste ministériel le plus "sexy". Envie de changer sous la prochaine législature ?
On notera enfin, mais est ce le hasard, que socialistes et réformateurs apparaissent au même moment sur la toile. Nos deux plus grands partis considèrent sans doute que ce terrain là ne doit pas être laissé à leur adversaire. Le CDH devrait lancer ses vidéos sur le web à la fin de ce mois.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Le changement le plus notable sur le site du PS est que le forum de discussion en a complètement disparu. Il faut dire que les commentaires qui y étaient déposés étaient rarement élogieux pour le parti.

Karim Majoros a dit…

Page 11 de cette brochure, à la rubrique emploi, un grand encadré indique "Qui cherche trouve !". Même si le titre vise en fait à introduire un paragraphe sur la recherche fondamentale, je pense que les centaines de milliers de personnes qui cherchent désespérément un emploi sans en trouver seront ravies...

Plus sur http://www.majoros.net

Vian a dit…

La revue m'a flatté l'oeil, au premier coup d'oeil j'ai cru voir une pub pour le magazine Imagine, c'est dire..

Pour votre info je viens de répondre à un questionnaire Ivox sur Louis Michel, ça demandait les priorités de la campagne (en vrac Avenir de la Belgique-Sécurité-Emploi-Politique étrangère-Réchauffement climatique), si Louis Michel était de gauche-centre-droite, si il devait rester comissaire européen ou devenir ministre si il était élu. Si il fallait fermer les centrale nucléaire etc..

Je me demande si Didier est au courant :-)

Gilles Bailleux a dit…

Deux infos :

1. le MR a toujours été à la pointe de la web TV : en février 2005, Hervé Jamar tournait ses premières séquences vidéo avec une caméra payée de sa poche

2. ecololive est inacessible à de nombreux internautes en raison du logiciel propriétaire Windows Media Player® qui est utilisé dans l'interface (les administrateurs réseau bloquent généralement ce programme) ; ce choix est d'ailleurs surprenant vu qu'Ecolo milite de longue date en faveur du logiciel libre

Gilles Bailleux - webmaster d'Hervé Jamar - http://jamar.mr

Vian a dit…

Mouais, des personnes d'Ecolo militent pour les logiciels libre, le parti lui même faut voir.

Ecololive démarre déjà sur une faute de design, plus de 80% des navigateurs bloquent les pop-up or c'est la première chose qui essaie de s'ouvrir sur la page d'accueil d'ecololive..

Et effectivement la faute de goût se poursuit dans le choix du très lourd Windows Media Player plutôt qu'un format flashvideo qui passe partout.

Ecolo tourne de plus en plus libéral, ils veulent nous faire bosser au boulot plutôt que regarder leurs vidéo 8-)

ludovic a dit…

Très bon post, Fabrice. Très fouillé, pertinent et surtout... merci d'avoir mis les guillemets qui s'imposent lorsque tu parles de "journaliste" ou de "JT".
Une manière de rappeler que tout cela n'est finalement "que" de la communication politique, à trois mois des élections.
A quand les grilles d'audience ?

Pascal (Ambresin) a dit…

Dans la série des vidéos des candidats au Sénat, celle de Philippe Moureaux vaut le détour. Toujours aussi grinçant, Flupke Moustache, et toujours aussi habile à tourner les autres en dérision. Mais de plus en plus touchant, quand il fait dans l'autodérision. Un moment rare, donc précieux... Preuve que même pour un vieux sage de longue date (il l'était déjà il y a vingt ans), l'âge peut encore apporter une forme de sagesse. Mais dans la série, il y a d'autres "perles"... disons... tout en contrastes.

Anonyme a dit…

il serait peut être grand temps que les citoyens organisent eux aussi leur web tv et que les idylles observent et écoutent ce qu'ils ont à dire... la com ca va dans tous les sens non ?

Les insolites de l'info a dit…

il serait peut être grand temps que les citoyens organisent eux aussi leur web tv et que les idylles observent et écoutent ce qu'ils ont à dire... la com ca va dans tous les sens non ?

mjb a dit…

Je sais de bonne source que le PS croule sous le succès de son bilan envoyé dans les boîtes aux lettres: des centaines de mails et d'appels téléphoniques de gens qui veulent en savoir plus ou font part de leurs questions.

Quand on voit aussi que le MR et le PS sont en tournée citoyenne et/ou participative, que les blogs sont lus par tout le monde, qu'il n'y a plus une émission radio ou télé sans sms ou appels des auditeurs, je ne suis pas sûr que le problème le plus grave du moment soit que les "idylles" écoutent peu ce que les "citoyens" ont à dire.

Les citoyens écoutent-ils eux ce que les hommes et les femmes politiques ont à leur dire? Il me semble que la multiplication des moyens de communication politique est plus le symptome d'une volonté politique de s'exprimer de manière plus ciblée, dans un cadre plus approprié pour discuter des enjeux du moment.

Pour les médias, cela pose clairement la question de leur place (pas de leur pertinence, selon moi). Les nouveaux canaux de communication politique prennent place dans des formats que les médias traditionnels ne proposent pas ou plus. Les médias sont-ils responsables ou victimes?

Philippe a dit…

Je trouve personnelement l'appelation de JT de MR.TV ridicule. Un journal s'est sensé être objectif et sans parti pri ...

Mais bon , quand on voit que TF1 devient UMP-TV. (Remarquer que le logo de l'UMP ressemble étrangement à celui de TF1)