07 décembre 2007

En attendant Yves Leterme

Dans quelques heures j'aurai l'honneur d'interviewer avec Kathryn Brahy Yves Leterme sur RTL TVI. C'est la deuxième fois que nous avons l'occasion d'un long interview en direct avec cette personnalité. Lors de son premier passage sur notre antenne, dans le cadre du "grand défi", celui qui était encore ministre président flamand m'avait impressionné par sa rapidité et son sens de la synthèse : beaucoup de ryhtme et des phrases courtes, pour laisser le moins d'espace possible à la contradiction de l'interviewer. La configuration est sensiblement différente : Leterme est désormais plus connu des francophones. Il vient d'essuyer deux échecs en tant que formateur, et n'est plus autant maître du jeu qu'il y a quelques mois. Cette série d' interviews (il passera également pas une télévision flamande) une semaine après sa démission peut lui permettre de rebondir, ou au contraire l'enfoncer. Rendez vous dans le journal de 13H de ce samedi.

10 commentaires:

Koga a dit…

Au moins nous aurons eu le plaisir d'entendre l'enterrement de l'orange bleue! Excellente nouvelle!
Que pensez-vous de tenter d'esquiver le CDnV/NVA pour un futur gouvernement? Ne serait-ce pas là la bonne solution?

Fabrice Grosfilley a dit…

Impossile. Le cartel pèse 30 sièges et est le grand vainqueur des élections.Il n'y a pas de majorité au sein du collège flamand sans le CD&V ( à moins d'accepter le soutien de l'extrème droite).

Koga a dit…

J'entends bien Monsieur Grofilley mais qui si on prennait:
Libéraux (open VLD + MR): 41 sièges
Ecolo + Groen: 12 sièges
sp.a + PS: 34 sièges
Total = 87 sièges
Dès lors la majorité y est à la Chambre... Où est le problème? Avec possibilité de Verhofstadt comme Premier ministre.
L'opposition serait composée de 63 députés.

PS. Félicitations pour l'interview d'Yves Leterme, c'était intéressant!

Fabrice Grosfilley a dit…

C'est la coalition arc en ciel que vous proposez là...
Le problème est qu'elle s'appuie sur des partis flamands(VLD,SPA) sanctionnés par les électeurs. Et qui le seront encore plus à l'avenir si ils entrent dans un tel scénario car "très francophone".

Koga a dit…

Oui c'est vrai, c'est très francophone, mais il y a un moment où il faut prendre ses responsabilités, et comme la population ne semble pas vouloir la scission de la Belgique, ils comprendront qu'il vaut mieux s'opposer au CDN&V NVA, d'autant que comme l'a bien rappelé Leterme: "30% des voix en Flandre, donc 70% contre moi!". Il est vrai que mon raisonnement peut être contré par le fait que ceux qui n'ont pas versé dans l'extrêmisme pourraient virer vers le Vlaams Belang, si on ne suivait pas le programme de Leterme.
Ceci dit, j'estime que même si Leterme a gagné les élections, il a eu deux fois sa chance de former un gouvernement et ils ont échoué à deux reprises... Il faut là aussi prendre ses responsabilités et dire à l'électeur: "On n'est pas capables, tant pis...". Je ne me positionne pas comme francophone spécialement, mais comme citoyen belge, et ce que je vois, pour le moment, de mieux pour le pays c'est un gouvernement arc-en-ciel. D'ailleurs si vous prennez les sondages, Verhofstadt est au niveau de Leterme en Flandre à l'heure actuelle... Donc...

Sirius a dit…

Que pensez vous de la déclaration de Leterme au sujet de la RTBF et cette assimilation nauséabonde à la radio milles collines ?

Fabrice Grosfilley a dit…

A Sirius : son porte parole, que j'ai interrrogé à ce sujet, m'affirme que la phrase reproduite par l'agence Belga ne correspond pas exactement à la phrase prononcée. Mais je ne vais pas me dérober : si Yves Leterme a effectivement comparé la RTBF à radio Mille Collines, je considère, à titre personnel, qu'il manque de respect pour mes confrères. Et je m'interroge sur le sens de la comparaison : l'ancien formateur veut il signifier que les rapports entre francophones et néerlandophones peuvent rappeler la haîne entre hutus et tutsis ? J'espère que nous n'en arriverons jamais là.

Anonyme a dit…

Je me permets de mettre le reportage de la RTBF sur la comparaison : http://www.dailymotion.com/video/x3pii3_gaffe-leterme-rtbf-radio-mille-coll_politics

Joe a dit…

rebondir ou s'enfoncer? on a la réponse. Il est vraiment déplorable de voir quelqu'un qui veut occuper les hautes fonctions de l'état dénigrer à ce point une télévision publique en la comparant à une radio génocidaire. Décidément, un vrai gaston lagaffe, mais absolument pas comique.

Fabrice Grosfilley a dit…

A ce sujet, voici le communiqué de la société des journalistes de RTL TVI :

"La SDJ de RTL Tvi et Bel RTL s’indigne des propos tenus ces derniers jours à l’encontre de la RTBF.

La SDJ estime déplacé la comparaison entre la chaîne du service public et Radio milles collines, radio ayant tenu un rôle actif dans le génocide au Rwanda.

Par ailleurs, la SDJ s’inquiète de la prolifération de propos pouvant mettre en cause l’indépendance et l’objectivité des journalistes."