19 février 2008

A Namur, les méthodes de la mafia


En confiant sa carte essence à son épouse Arnaud Gavroy a sans aucun doute commis une maladresse. Au niveau des principes la carte de l’échevin n’aurait du servir qu’à payer le carburant de ses seuls déplacements professionnels. Qu’un tiers fasse le plein à sa place suffit donc à jeter la suspicion. Le terme de « fraude » est sans doute excessif : le véhicule qui a bénéficié du plein était bien celui d’ Arnaud Gavroy, jusqu’à preuve du contraire.


L’échevin écolo de Namur s’expliquait donc ce matin sur Bel RTL au sujet de la polémique lancée par un conseiller communal PS à ce sujet. Ligne de défense : « on me fait payer mon rôle dans l’affaire Sotegec ». Au cours de l’entretien Gavroy dénonce une ambiance délétère et lance que l’on n’a pas à s’intéresser à ses communications téléphoniques. C’était un message codé. Une fois l’interview terminée l’échevin m’a ainsi expliqué qu’il a reçu en décembre une photocopie de sa note de téléphone. Le « courrier » était sur son bureau, dans une enveloppe de la ville. « On voulait me faire comprendre que j’étais sous surveillance et que l’on savait qui j’appelle » s’indigne Arnaud Gavroy « ce sont des méthodes de la mafia ».


Reste bien sûr à identifier le « on » en question. Un indice : il bénéficie visiblement de la complicité d’un membre du personnel de la ville, susceptible de photocopier les pièces comptables concernant l’échevin écolo. Bref, au niveau de l’ambiance communale il n’y a pas que Charleroi qui vaut le déplacement.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Si cela se vérifie, c'est effectivement scandaleux.
Mais... car il y a un "mais": en interne à l'administration communale, une autre rumeur de ce type circule. Celle que l'échevin en charge de la téléphonie (surnommé Hulk) scrute les notes de gsm de certains agents (étiquettés PS évidemment) avec un zèle particulier... Pas tant le montant de la facture que les numéros appelés. Cela aussi pose beaucoup de questions éthiques...

Anonyme a dit…

Cette "polémique" me sidère. Lui et sa femme n'ont qu'une voiture, alors comment faire ? Quand il la prend pour ses déplacements professionnels, il consomme de l'essence communale. Et puis quand il rend la voiture à sa femme, il doit siphonner le réservoir, mettre l'essence dans des bidons et elle doit refaire le plein avec sa carte personnelle ?
Je rappelle que le PS veut faire payer à Gavroy l'affaire Sotegec. Un responsable PS avait d'ailleurs voulu le poursuivre en justice pour cela ! La chasse à l'homme continue...

Si seulement le PS pouvait regoûter aux vertus de l'opposition plutôt que de s'accrocher au pouvoir à tout prix...

Anonyme a dit…

Arnaud, méfie-toi ! Tout ce que tu dis en "off" est publié dans le quart d'heure qui suit ! Quelle mafia ces journalistes !

Fabrice Grosfilley a dit…

Au dernier anonyme : vous confondez. Ce qui est "hors micro" n'est pas forcément "off the record". Une conversation devient "off" lorsque l'une des deux parties le précise explicitement. Si je reproduis les propos ci dessus c'est donc que ce n'était pas le cas.

Anonyme a dit…

En tout cas, l'opposition PS n'a que ça à faire puisque les interventions en Conseil communal sont ridicules voire inexistantes (comme lors de celui du 18/02). On se demande qui a un projet de Ville!
Cette opposition ferait mieux de regarder dans sa propre assiette et regarder vers les vrais inculpés si leurs actes sont correctes et en adéquation avec le Code de la Démocratie Locale, (actes passés, actuels et futurs bien sûr).