10 mai 2006

Logement social wallon : d'autres commissaires spéciaux


Le ministre wallon du logement l'a confirmé ce mercredi matin sur Bel RTl : il enverra probablement d'autres commissaires spéciaux dans les sociétés de logement. André Antoine (CDH) a même précisé que la désignation de commissaires interviendrait avant de recevoir la seconde partie de l'audit commandé par la société wallonne du logement. La première partie de l'audit révèle que 26 société connaissent des problèmes de gestion ou de respect de la législation. Selon nos informations les premiers commissaires spéciaux pourraient être nommés dans la province du hainaut dès les prochaines semaines.

Au cours de l'interview André Antoine a aussi défendu le choix de Perwez comme ville étape lors du passage du tour d'italie cycliste : "nous avons eu la chance d'avoir dans notre commune 170 bénévoles qui ont travaillé à l'acceuil du giro... je suis candidat au tour d'italie, au tour de france à toutes les courses cyclistes si vous voulez. Ce n'est pas parce qu'on est petit qu'on ne peut pas faire de grandes choses"...

PS : 170 volontaires et non 170 000 comme indiqué par erreur ! Merci à vos commentaires rapides qui ont permis la correction !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

170.000 volontaires ?

ludovic a dit…

Il me semble en effet avoir entendu 170...
Ma parole, c'est Fata Morgana à Perwez !

Anonyme a dit…

Plus de logements, plus de transparence et plus de justice. Voilà les trois préoccupations sur lesquelles ces affaires doivent déboucher. Voyons le bon côté des choses : certaines pratiques sont mises au jour et devraient se réduire à l'avenir. Prenons la balle au bond pour assurer 1) un système plus transparent et qui apparaîtra donc plus juste et 2)une gestion efficace des moyens et ainsi augmenter encore le nombre de logements en Belgique francophone. Une première solution concrète serait la fusion de ces sociétés locales en une seule société régionale avec un véritable contrôle des parlements régionaux. Cela permettrait une meilleure lisibilité. Il faut également plus de dynamisme dans la vente des logements sociaux à la classe moyenne. Ces fonds nouveaux permettraient de construire de nouveaux logements et de faciliter l'accès à la propriété de tout un chacun.

Vincent