26 septembre 2007

La petite lueur de l'orange bleue

On craignait le pire… il sera peut être évité. Ces dernières heures les signaux positifs se multiplient en faveur d’une décrispation orange bleue. Certes les négociateurs se garderont de crier victoire trop vite et trop tôt, et une accalmie passagère ne présage en rien de l’atmosphère pour la suite des évènements, mais il y a si longtemps que les partisans de l’orange bleue attendent de bonnes nouvelles, qu’il est temps de leur en donner.
D’abord deux réunions entre Herman Van Rompuy et les chefs de délégations. La première a eu lieue à la côte, à l’heure du dîner… et il semble que la vaisselle en soit sortie indemne.
Ensuite la commission de l’intérieur. Certes on a bien entamé la lecture des propositions de loi sur la scission de ce célèbre arrondissement BHV que le monde entier nous envie… mais on n’est pas allé bien loin. Surtout, lorsqu’il a fallu interrompre les travaux vers 17 heures, les députés flamands n’ont pas opposé de résistance. Il a suffit que Corinne de Permentier leur explique que les francophones désiraient assister à la cérémonie organisée au parlement francophone bruxellois (ex-cocof) pour les fêtes de la communauté française. Le CD&V a voté pour la suspension de séance… Le VLD s’est abstenu.
Embellie il ya donc bel et bien, et cela est de bonne augure avant la remise d’un rapport écrit au souverain (fatigué, et on comprend désormais mieux pourquoi il ne quittait pas Ciergnon la semaine passée)… et la fin de la mission de l’explorateur. Mais on s’empressera de rajouter deux sérieux bémols. Lorsqu’ils se sont vus à la côte les négociateurs n’étaient que 5 : ni Bart De Wever ni Olivier Maingain n’étaient présents. Et il semble qu’on a surtout parlé ce soir là de la réforme de l’état… pas de BHV.

1 commentaire:

belgapalermitanoepazzo a dit…

le calme avant la tempete?? Enfin, plus exactement entre deux tempetes.
Et quand on voit que beaucoup de gens pensent que la scission est seulemente symbolique, on se demande vraiment pourquoi tant d'acharnement "sur un petit bout de terrain"
Ou alors apres 3 ans en dehors des frontieres belges, je n'ai plus les cartes en main pour comprendre ce qui se passe.
Qui sait?