04 septembre 2007

Mise à jour et ebullition

J'étais parti avec un Yves mal en point, me voici de retour avec un Herman qui patine. Sur le casting certains collègues pourront témoigner : je l'avais senti venir. Sur les détails de l'affaire et les subtilités du scénario accordez moi quelques heures (ou un peu plus) que je mette mes connaissances à jour. Là où j'étais (le grand nord) le feuilleton de la formation n'avait même pas droit à une brève dans les gazettes locales. Heureusement qu'il y a TV5, et la diffusion en milieu de journée du 13 heures de la RTBF pour ne pas paraître totalement largué à un retour de vacances... Sur le fond je n'ai pas le sentiment d'avoir raté grand chose. C'est l'avantage des sagas : on peut sauter l'un ou l'autre épisode et reprendre le train ensuite. En politique belge comme dans les séries TV, si l'intrigue évolue avec le temps le caractère des acteurs et les rapports de force ne changent jamais beaucoup, question de crédibilité.
Un rapide tour sur la toile me réjouit : beaucoup de nouveauté et la confirmation que cela se passe désormais en partie sur internet.
Elio di Rupo (le mauvais langues diront qu'il a plus de temps) se sert de son blog pour communiquer : non nous ne préparons pas notre entrée dans la négociation glisse-t-il en substance. J'apporterai une contradiction à la prose présidentielle : il me semble me souvenir que le scénario d'un éclatement de la Belgique a bien été étudié discrètement, il y-a quelques mois déjà (et je trouve cela plutôt normal, j'espère même que les autres partis en ont fait autant).
Mateusz propose désormais , sur le modèle à succès de Damien, une sélection quotidienne de liens (le blog donne l'impression d'être remis à jour, ce qui n'est pas toujours le cas, c'est intelligent et pratique). Enfin, Molenews, après une longue parenthèse, semble en forme pour la rentrée.
Pour "rue de la loi", un petit essai de mise en page, et , puisque Blogger le propose, une petite "consultation" en ligne. Petit test cette semaine sur la participation d'Ecolo aux négociations, on verra si ça vous amuse...
Avec modestie : ce genre de gadget en ligne n'a rien d'un sondage scientifique, l'échantillon de mes honorables lecteurs n'étant en rien représentatif et la méthodologie ne permettant pas de corrections statistiques ( à supposer que vous soyez suffisamment à vous exprimer pour que cela soit possible...).

4 commentaires:

Morgane a dit…

Bonne rentrée! Un petit avis perso sur votre consultation à propos de l'entrée ou non d'Ecolo dans l'orange bleue. Il me semble qu'il manque un choix possible: "Oui, à ses conditions, pour autant qu'elles restent un tant soit peu réalistes. " Exiger de teinter la déclaration gouvernementale de vert est plus que légitime et d'ailleurs souhaitable; exiger l'entrée concommitente de Groen est infiniment compréhensible; mais exiger le retrait de la NV-A revient en fait à refuser en utilisant un prétexte racoleur. Non, non, non, mille fois non. Plus fort que Milquet. Mais nettement moins courageux. Alors, Ecolo, un parti de devoir? Mon oeil. Ecolo maintenant? Re-mon oeil!

Anonyme a dit…

Avis aux personnes intéressées : un rassemblement symbolique aura lieu le samedi 15 septembre 2007 à 15h sur la place de Basècles (province du Hainaut) afin de montrer son attachement à l'unité de la Belgique. Marie-Claire, la citoyenne liégeoise qui a lancé la pétition sur Internet, sera présente.

The Mole a dit…

Merci pour le compliment (puisque tu me trouves "en forme")... Et pardon, pardon, pardon pour mon intraitable penchant à balancer sur mon prochain et à sombrer dans la généralisation abusive. The Mole est incorrigible!

Anonyme a dit…

"Il me semble me souvenir que le scénario d'un éclatement de la Belgique a bien été étudié discrètement, il y-a quelques mois déjà".

Voilà qui est intéressant... Des détails, des détails ! Vous comprendrez bien qu'on attend de votre part autre chose qu'une petite allusion :-).