18 mars 2008

Le texte sans les chiffres


Au jeu des chiffres et des lettres l’équipe Leterme partirait avec un sérieux handicap. Dès qu’il s’agit de manipuler les chiffres la pentapartite devient subitement muette. Ce soir je peux vous proposer de consulter ici l’accord de gouvernement. Je ne peux pas en revanche vous informer sur l’ampleur des mesures prévues, leur coût ou leur éventuel phasage.
Argument avancé par Yves Leterme et les présidents de parti qui le soutiennent : il ne faut promettre Noël avant les vacances de pacques, l’accord de gouvernement fixe les objectifs, leur concrétisation se fera pas à pas lors des contrôles budgétaires des années à venir. Cela pourrait passer pour une sage décision : il n’est pas idiot de vérifier les marges dont on dispose avant de délier le porte-monnaie. Cela passera sans doute pour un exercice de flou artistique. Quand rien n’est détaillé, rien n’est fixé. Chaque mesure annoncée ici devra donc faire l’objet de nouvelles négociations et d’un nouvel équilibrage. Le débat va se poursuivre, et ce n’est pas forcément très rassurant.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

L'accord de la violette ne contenait aucune disposition financière non plus en dehors d'un accord non publié et rédigé par Luc Coene. Bref, ne pas trop s'exciter sur l'absence de cadre financier, c'est une constante dans ce pays.

Chaos Theory a dit…

Texte repris en commentaire dans

http://moving-society.blogspot.com/2008/03/intressez-vous-la-politique-quils.html