17 décembre 2006

Passons à autre chose

Il faut oser l'écrire : la RTBF a parfaitement réussi un coup médiatique, nottament en mettant de son coté une partie de la presse écrite. Il faut ainsi souligner que les rédactions de plusieurs quotidiens avaient été opportunnément prévenues du caractère "historique" de l'émission avant son lancement. Cela aide à prévoir un espace internet et des pages spéciales pour le lendemain. Cela implique aussi que vous ne viviez pas l'émission comme un "telespectateur lambda" mais comme un observateur, déjà dans la confidence. On peut dire que ces rédactions ont fait l'objet d'un travail utile de "préparation" , pour ne pas dire "conditionnement".
Cela n'excuse pas une certaine dose de mauvaise foi. Ecrire ce week end que la prochaine réunion du front des francophones est liée à l'émission de mercredi est d'une complaisance qui dépasse l'entendement.
En ce qui me concerne, je pense qu'il est temps de clore le débat sur ce blog. Je vous renvoie vers deux forums où il pourra se poursuivre : l'un pour et mis en place par la rtbf , l'autre contre.

8 commentaires:

damien a dit…

Hello Fabrice.
tu te doutes que je ne partage pas tout à fait ton point de vue :-) Pour avoir vécu ces 4 derniers jours en "insider "à la RTBF, je peux t'assurer que le débat interne était d'une richesse, en tant que journaliste, tout bonnement passionnante.
Quant au blog mis en place par la RTBF, je crois que tu trompes en disant qu'il a été mis en place "pour" et en soutien de la RTBF. 65 pc des 1.500 commentaires que j'y ai validés sont assassins pour la RTBF (ils ont été généralement soumis mercredi et jeudi matin). 25 pc laisse apparâitre un soutien fort à la RTBF et à son intention d'ouvrir le débat (essentiellement vendredi). Les 10 autres pc datent de ce wee)-end et ont dépassé le clivage bien/pas bien et avancent des pistes très, très intéressantes pour aller de l'avant sur le fond: quid de la belgique dans 30 ans ? Franchement, va y faire un tour et vois ce qui s'y passe.. c'est passionnant !
Juste un truc, je termine de regarder controverse et je trouve que la couverture qu'RTL a faite de cette "affaire" est exemplaire de la ligne de conduite qui fait son succès: l'émotionnel est une info en soi. Surfons dessus.
Nous sommes dimanche, et manifestement, Vrebos se complet à rester bloqué à mercredi soir... c'est tellement plus pratique d'ouvrir son JT sur l'affluence dans les magasins un dimanche à 8 jours de Noel, ou de réunir 10 personnes pour causer du prince laurent ...

Que l'on me comprenne bien: il y a des kilomètres de critiques à faire à la RTBF sur ce coup-là, déontologiquement et même sociologiquement. On peut (on doit !) en discuter. Mais l'objetcif est in fine de tirer les gens vers le haut, et ça c'est louable, surtout si les moyens sont mis en oeuvre pour prolonger le débat et donner l'occasion aux gens d'y participer. RTL n'adoptera jamais cette logique car elle nécessite d'accepter un certaine perte de contrôle (publier des critiques acerbes sur son propre site, il faut oser)... et ça, vos actionnaires ne vous le permetteront jamais. Dommage parce que sur ce sujet crucial pour l'avenir de la Belgique, les médias ont une responsabilité collective (la preuve, le standaard accepte de bosser avec le SOir). RTL accepterait de bosser avec la RTBF sur ce terrain là

tout ce qui est dit ici l'est en mon nom propre, évidemment :-)

Anonyme a dit…

"Quant au blog mis en place par la RTBF, je crois que tu trompes en disant qu'il a été mis en place "pour" et en soutien de la RTBF. 65 pc des 1.500 commentaires que j'y ai validés sont assassins pour la RTBF (ils ont été généralement soumis mercredi et jeudi matin). 25 pc laisse apparâitre un soutien fort à la RTBF et à son intention d'ouvrir le débat (essentiellement vendredi). "
Amusant, ça !
Sur mon blog dit "contre la RTBF" (un titre un peu exagéré du à l'émotion du moment), j'ai les proportions inverses.
Manifestement, les internautes cherchent quelqu'un à contredire.

Patrick
http://contrelartf.hautetfort.com

Anonyme a dit…

"le débat interne était d'une richesse, en tant que journaliste, tout bonnement passionnante" écrit un certain Damien. Bon, eh bien ! cela situe le niveau moyen du journaliste de la RTBF. Je crois que vous avez raison, M.Grosfilley, il vaut mieux en rester là dans ce débat. Célestin.

Anonyme a dit…

ce débat n'agite plus que la classe politique et son cortège de journalistes. Passons à autre chose. Que la RTBF discutte et discutte, que leurs journalistes approuvent, désapprouvent, cela les concerne. Le navire coule et il faut bien faire de l'audience.... Je vous recommande de penser à Noel à vos enfants flamands ou wallons ou peut être bien belges et d'ailleurs, de prendre soin de vos conjoints et amis et pour cela pas besoin d'émission de télévision, juste un peu d'ouverture d'esprit, d'éducation et de discussions....

Mateusz a dit…

Bonjour,

un petit message pour que que la rédaction de la DH n'avait pas été prévenue... nous avons découvert l'info en même temps que le citoyen lambda.

A plus...

philochar a dit…

La tromperie s'est poursuivie avec la mise en ligne d'une pétition initiée par les auteurs de l'émission, ou leurs proches, pour faire croire que l'indépendance de la RTBF était en danger, et que des sanctions allaient tomber contre des journalistes iconoclastes. 60000 personnes y ont cru et ont signé la pétition. Le but était évidemment tout autre, dès lors que le CA de la RTBF avait estimé que les "fautes" ne devaient pas entraîner de "sanctions". Il s'agissait de faire taire toutes les critiques fondées qui leur avaient été adressées. Une tromperie sur la marchandise a succédé au canular. Pas très reluisant...

Xime a dit…

A Fabrice :
Je ne sais pas si la question à déjà été posée, mais ca ne te pose pas de problèmes d'impartialité de commenter l'actualité liée à une chaîne concurrente ?
Sans me prononcer ici sur qui a raison, n'est-il pas symptomatique du conflit d'intérêt de voir que les deux chaînes de télé ont traité cette affaire de manière radicalement opposée ?

J'aurais aimé voir sur ce blog une réflexion sur comment ta situation professionnelle peut avoir une influence sur ta position dans ce débat...

Fabrice Grosfilley a dit…

Il est évident que je ne suis pas neutre. Raison pour laquelle je m'impose de mettre un terme au débat. Mais je pense qu'il ne s'agit pas d'un clivage RTL/RTBF. Je ne suis pas le bras armé de mon employeur, et m'exprime ici à titre personnel.
Je pense que ce débat interesse tant le grand public que la profession à laquelle j'appartiens. C'est plus en journaliste qu'en salarié de RTL que j'y participe modestement. Ma position est d'ailleurs partagée par beaucoup de confrères d'autres médias (y compris à la RTBF) alors qu'il existe quelques journalistes à RTL TVI qui trouvaient l'idée d'un faux journal assez bonne. Précisons quand même que nous avons réalisé sur RTL 7 sujets sur le faux journal et ses conséquences le lendemain de sa diffusion. Sans que cela soit une attaque en règle.