17 février 2007

Une télé pour Reynders, un blog pour di Rupo ?

Comme en France, le formidable outil de communication directe qu’est devenu Internet, est en train de faire sa grande entrée dans la campagne électorale du 10 juin prochain. Certes, ce n’est peut être pas une « révolution » spectaculaire (tous les électeurs ne sont pas internautes) mais l’évolution est sensible et mérite d’être signalée.
Cette semaine le Mouvement Réformateur a donné un sérieux coup d’accélérateur dans le processus en mettant en ligne le site MR.TV. Sur le premier clip on peut voir un duo de présentateur emmené par Xavier Baeselen, conseiller communal en région bruxelloise et animateur habituel des débats et congrès du MR. Sans surprise le premier invité de MRTV est Didier Reynders (parions qu’il apparaîtra assez souvent dans le programme). L’ambition est d’installer un style « interactif » (cela signifie-t-il ouvert à la critique ?) et le MR qui ne semble manquer ni de moyens (le Clara, société de production qui réalise les émissions concédées du MR a visiblement été mis à contribution) ni d’ambition annonce même vouloir réaliser un « journal télévisé hebdomadaire ».
Le MR n’en restera pas là, il a déjà réservé l’adresse www.election2007.be ou figureront son programme et les fiches de présentation de ses candidats.
Coté PS l’Internet sera également intégré au dispositif de campagne 2007. D’après mes informations le site du parti devrait être entièrement rénové dans les prochaines semaines. L’opération ira de concert avec la création d’une base de données des militants leur permettant d’avoir accès à une partie « réservée » du site. Dans les dernières semaines de campagne Elio Di Rupo envisageraient de rédiger un « blog ».La question de son accès (réservé ou non aux seuls militants) ne semble pas tranchée.
Enfin Ecolo a également prévu d’utiliser la vidéo en publiant certains clips sur You Tube ou Daily Motion.
Je mentionnerai et commenterai plus en détail ces différents innovations en temps utile.

La tentation de contourner les journalistes

D’emblée, un constat : Internet permet aux partis politiques de communiquer sans passer par le filtre des médias. C’est très bien, à condition de ne pas vouloir faire croire qu’on est en mesure de les remplacer. La MRTV restera bleue, et l’éventuel blog d’Elio n’appellera pas à voter pour un candidat qui se présenterait sur une autre liste que celle du PS.
Je me permets de le souligner : le terme « journal télévisé » employé par le MR est usurpé. Ce programme n’est pas réalisé par une rédaction indépendante, et même si Xavier Baeselen a beaucoup de talent, il n’est pas journaliste. Rien ne remplacera un vrai interview mené par un(e) journaliste expérimenté(e)ou un vrai débat face à un contradicteur qui n’est pas un simple faire-valoir . C'est probablement la raison pour laquelle les hommes et femmes politiques n'aime pas les interviews où le journaliste est en mesure de les interrompre et tentent de trouver une communication alternative plus favorable à leur communication. Employer le vocabulaire journalistique pour tenter de faire croire que l’on donnera une vision « globale » et neutre de la campagne dans une démarche d’information dénuée d'arrière pensée("le journal") n’est donc pas correct (même si du point du MR c'est sûrement bien joué).
De même, imagine-t-on que le site du MR, du PS, du CDH ou d’Ecolo puisse réaliser une étude comparative des programmes qui serait crédible ? Dans une démocratie, il serait sain que les électeurs indécis continuent donc à s’informer aussi dans la presse.

Personnellement, je considère que le recours à Internet comme outil de campagne est inéluctable et positif. Cela pose un vrai défi aux journalistes politiques. Ouvrir le débat, le porter dans l’arène du web, accepter la critique est nécessaire (je tente modestement de le faire ici). Mais sans devoir renoncer à l’essence du journalisme : la vérification des faits, la mise en perspective, l’indépendance politique, la résistance aux pressions, la possibilité de contredire et même de critiquer, la hiérarchisation des informations et l’exigence de rendre le tout le plus intelligible et attrayant possible. Il faut rompre avec un temps ou les journalistes semblaient « confisquer » le débat. Mais il faut rappeler qu’en étant indépendants et bien au courant des dossiers, ils sont les mieux placer pour l’éclairer.

13 commentaires:

ludovic a dit…

J'ose espérer que les électeurs-bloggeurs-téléspectateurs feront vite le tri entre la propagande du parti et le recul (je n'ose pas dire "objectivité") du journaliste.
Entre nous, je viens de visionner les premières minutes de MRTV et je dois dire que je n'ai pas tenu longtemps :-)
Mais il est intéressant de constater que les partis belges se mettent enfin à suivre la voie tracée par leurs homologues français : à ce jour, combien de sites/blogs axés uniquement sur la campagne présidentielle ? Voilà un pays où le débat politique "entre citoyens" prend au moins toute sa signification.

Les insolites de l'info a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

A toute action mérite sa réaction...
Je pense que si les partis se lancent dans ces expériences c'est sans doute un peu à cause de la frigidité des télés institutionnelles et très "grand public".
Les "mass-médias" ont trop de pouvoir. Trop lourd, trop cher, trop de feuilletons américains, trop de pubs débiles et pas assez de feuilleton politique...
Vive la liberté d'expression,
aux journalistes de les analyser dans leurs propos et d’en faire des synthèses via des revues_de_blogs…
à nous citoyens d'en débattre, de les surveiller et de les sanctionner en les zappant, via nos blogs...
Pour paraphraser Joël de Rosnay, vive les médias des masses ! C'est darwinien...

Le Blogtrotter

damien a dit…

je sens en tout cas qu'on va bien se marrer à commenter tout ça ... la fausse proximité qu'ils (tous dans le même sac) vont tenter de nous vendre risque d'être assez pathétique à l'heure des questions cruciales pour l'avenir du pays. La "discussion" entre les deux "présentateurs" (genre, "oh, déjà l'heure de nous quitter", et je regarde ma montre :-))) en donne un bon aperçu. Ca va swinguer.

The Mole a dit…

Ni JT ni journalistes. Mais propagande et propagandistes.

G. a dit…

C'est marrant de voir que sur ce sujet, vous êtes plusieurs journalistes à avoir posté des messages ... Reynders ne se plaignait-il pas que la presse était trop partisane (surtout le Soir je crois ?), il a p-ê réussi à contourner le problème ... Vous croyez p-ê qu'en écoutant la pravda du Bld Reyers on a droit à autre chose que de la propagande ... pas sur !!!

Laissons le citoyen se faire son opinion, vous croyez que si je vais sur le site d'Elio je vais gober tout ce qu'il dit ...

Par contre quand on voit que 90% des gens ont cru à la sépration de la Belgique suite à une certaine émission, on peut s'interroger sur l'esprit critique des gens et le lobotomisation des esprits ...

Fabrice Grosfilley a dit…

Juste pour éviter tout malentendu : j'estime pour ma part que la RTBF compte un grand nombre de confrères qui font tout à fait correctement leur travail.

Anonyme a dit…

Deux réflexions. Un: vous omettez la citation des sources - dont vous vous écartez fréquemment - dans les valeurs de tout journaliste qui se respecte. Deux: votre dernière précision sur la RTBF est-elle spontanée et sincère, ou purement carriériste vis-à-vis d'une boîte politisée dans laquelle vous tentez d'entrer?...

Fabrice Grosfilley a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Fabrice Grosfilley a dit…

Anonyme (quel courage !) :
1)je ne vois pas quelles sources je devrai citer, donc soyez plus explicite. S'il s'agit du messsage ci dessus, la création de MR TV m'a été signalée avant que la "derniere heure" n'en fasse sa une, et je préparai déjà un papier sur le sujet depuis plusieurs jours. N'oubliez pas que ce blog n'est pas mon activité principale, il m'arrive de prendre du retard. Sur l'adresse election2007.be ou sur les sites du PS et d'Ecolo je pense (je peux me tromper, mais c'est de bonne foi) avoir été le premier à donner ces précisions. D'ue manière générale j'ai plus souvent le sentiment d'être copié que copieur.
2) J'affirme, que contrairement à ce qu'écrivent beaucoup d'internautes sur un certain nombre de blogs, la majorité de mes confrères de la RTBF sont des journalistes consciencieux et indépendants.
3) Je ne tente d'entrer nulle part. Puisque ma carrière vous interesse tant (j'en suis flatté) sachez que je n'ai nullement l'intention de quitter mon employeur actuel.

jpoleke a dit…

Sur Canal+ cette semaine, l'émission "LE GRAND JOURNAL" a consacré un billet moqueur et sarcastique sur MR.TV : copie conforme du site TV de Nicolas Sarkozy sur la forme; coté ringard des présentateurs et de leurs présentations des sujets(du genre fausse interview)...

Un petit Belge a dit…

Conseil à anonyme : relisez les dizaines et dizaines d'articles que contient ce blog et vous constaterez que ce que vous affirmez n'est pas vrai. A ma connaissance, c'est le plus intéressant et plus objectif blog consacré à la vie politique belge. Et contrairement à ce que vous affirmez, Fabrice Grosfilley cite régulièrement ses sources et rend régulièrement hommage à des confrères concurrents.

himself a dit…

Clairement, il y a un filtre à la publication des questions sur le nouveau blog du camarade Elio (http://www.leblogdelio.be/index.php/question-page/).
J'ai posté qqes questions ... comme soeur Anne, je ne vois rien venir. On pourra aussi se poser la question de savoir si les « votes » ne sont pas manipulés.
La question ne se pose pas : la transparence et l’éthique sont les maîtres mots au PS.
Il y a des précédents, avec Avanti Camarades, par ex. ...qui par ailleurs est devenu une véritable poubelle, à l'image de ce qu'entreprends le PS
http://www.avanticamarades.be/ps.php/Charte-des-camarades

.. puis le site officiel du PS "rénové" (les site, pas le Parti) .. qui oublie son forum - plus de discussion, ni de messages un peu (très) dangereux si près des élections...

En guise de contrôle démocratique et de censure, je publierai ici (et sur d’autres sites démocratiques) les qqes questions qui me semblent pertinentes et que j'aurai soumise à monsieur Elio; se montrera-t-il plus correct que la bande de Charleroi et consorts ?

J’invite les autres démocrates à faire de même. Voici la première question posée et disparue dans le filtre censure PS:

1- Pourquoi JM Happart, partiellement responsable du scandale de Francorchamps est-il encore membre du PS et de plus sur les listes PS aux prochaines élections ?