16 avril 2007

Des goûts et des couleurs


Pourquoi faut-il qu’Anne Delvaux porte un châle orange, André Flahaut une écharpe rouge, même quand la météo est clémente, et Serge Kubla une cravate bleue ? La réponse est simple : pour indiquer clairement quel est leur parti. Pas convaincu ? Jetez un œil sur le site "artistes en campagne". Vous constaterez que la couleur est bien un élément central de la communication politique. Le mérite de l’artiste Werner Moron, auteur du montage est bien de vous comprendre que Di rupo s'accorde au rouge, et que Reynders ne paraît pas naturel sur un fond qui n’est pas bleu…les mauvaises langues ajouteront que la démonstration est moins percutante pour le vert et l’orange.
Merci à Thierry Dupiereux pour le lien.

1 commentaire:

ron a dit…

Perso, je trouve que le bleu ça lui va très bien à M. Di Rupo.