02 juin 2006

Petit ménage au boulevard

Garder la maîtrise du calendrier. Au boulevard de l'empereur (siège du PS) on a décidé de prendre ostensiblement son temps pour traîter les différentes affaires de mauvaise gestion qui frappent les mandataires socialistes. Ce jeudi un communiqué annonçait donc que le collège du président et vice présidents du PS (traduisez Elio, Philippe Moureaux, la liégeoise Christie Morréale, et Maurice Bayenet, soit la garantie de débats intenses) suspendait Lucien Cariat. Jusqu'à nouvel ordre l'échevin inculpé ne pourra plus se réclamer du parti (mais ce n'est pas encore l'exclusion). André Liesse est démissionnaire, et les cas de Claude Despiegeleer et Serge Van Berghen restent à l'instruction...

2 commentaires:

viaduc a dit…

J'ai fait le tour extérieur du fameux siège du PS à Bruxelles.

Tout le monde sait qu'ils ont refait leur façade. Un giga architecte, des 1ers prix, beaucoup de bruit, etc, etc.

Mais si vous prenez le temps de faire le tour du bâtiment... surprise : à l'arrière, c'est toujours aussi crade !

On parie que le prochain locataire du bvd promettra d'également rénover l'envers du décor ?

Florence a dit…

Par contre à l'avant, que d'énergie et de couleurs déployées pour faire du siège de ce parti pas aussi dépoussiéré que ce que son président veut bien dire une façade masquant une réalité bien connue...
Un arbre qui cache la forêt en quelque sorte. Et une forêt présidée par un président très gant de velours... Mais surtout main de fer!
Le Parti à la rose n'est pas près de la fin de sa rénovation. Mais comme d'hab les électeurs tomberont dans la facade... heu, pardon, le panneau.